Selon France SCPI, après avoir été fortement infléchie par les effets de la crise sanitaire sur la première moitié de l’année, la collecte des SCPI est repartie au 3ème trimestre. Le taux de rendement annualisé 2020 atteint 4,09%, mais cache de fortes disparités.

Une collecte nette qui repart sur le 3ème trimestre 2020

Sur la première moitié de l’année 2020, la collecte des SCPI a été fortement infléchie par les effets de la crise sanitaire. Si la collecte nette du 3ème trimestre est en progression, elle reste toutefois bien en-dessous des niveaux auxquels le marché nous avait habitué ces deux dernières années. Ainsi, avec 1,01 milliard d’euros, la collecte du 3ème trimestre 2020 est 60% moins élevée que la moyenne trimestrielle des deux dernières années (1,73 milliards d’euros). Elle retrouve un niveau semblable à celui des 3ème trimestres 2017 et 2018. Au final, la collecte nette totale 2020 atteint à peine celle du 1er semestre 2019.

L’étude France SCPI fait également apparaitre que 22% des SCPI n’ont pas du tout collecté au cours de ce 3ème trimestre ou ont même subit une décollecte, contre 20% au 2ème trimestre 2020. En effet, on observe une concentration de la collecte sur un nombre plus restreint de SCPI, certaines d’entre elles affichent même de meilleurs chiffres qu’au 2ème trimestre. 

Avec la démocratisation du télétravail, les investisseurs ont délaissé les SCPI de bureaux au profit des SCPI plus diversifiées, qui permettent de répartir l’investissement sur plusieurs classes d’actifs, et des SCPI spécialisées. Dans cette dernière catégorie, les thématiques santé, résidentielle et logistique sont les grandes gagnantes de ce 3ème trimestre, voire de cette année 2020.

Un rendement annualisé de +4,09% sur 2020

Au premier semestre, les SCPI avaient bien résisté. Au 3ème trimestre, malgré les craintes et un reconfinement alors plus que probable pour les derniers mois de 2020, les SCPI prouvent une nouvelle fois leur résistance et leur capacité à délivrer un rendement régulier. Ainsi, les dividendes versés au cours de cette 3ème période 2020 permettent d’afficher un rendement de 4,09% annualisé.

Cette performance cache toutefois de fortes disparités et un fossé qui se creuse encore entre les différentes typologies de SCPI.

Les SCPI de bureaux poursuivent sur une tendance de rendement qui se rapproche de 3,7% annuel et de 3,75% pour les SCPI de commerces. Les SCPI diversifiées affichent un taux de rendement annualisé de 4,86%.

Les grandes gagnantes de cette période d’incertitude économique sont les SCPI spécialisées qui investissent sur des actifs acycliques, peu ou pas impactée par le confinement comme le résidentiel, la santé ou la logistique. Ainsi, les SCPI spécialisées dans la santé distribuent un taux annualisé proche des 5%. Les SCPI Résidentielles et Logistiques culminent avec des taux de distribution annualisés de plus de 6%.

A l’opposé, les SCPI spécialisées dans l’hôtellerie doivent prendre leur mal en patience : elles ne peuvent afficher qu’un rendement annualisé de 1,72%.

Les prévisions pour le 4ème trimestre 2020

Malgré un léger mieux au 3ème trimestre 2020, les gérants de SCPI s’attendent à un potentiel retour de bâtons pour leurs locataires sur la fin de l’année 2020 et sur le premier semestre 2021 mais également à une perte de confiance des épargnants pour les placements en général. La gestion des locataires et des possibles faillites dans les 3 prochains trimestres seront déterminantes pour la confiance que portent les investisseurs dans les SCPI.
 

 
Nous appeler     Conditions générales

Tél : 04 93 00 11 21